dimanche 9 juin 2013

Jacques Seguela dit merde à la déprime !





Jacques Seguela est notre invité ce matin dans "On va tous y passer" ! Il vient nous parler de son dernier livre,"Merde à la déprime"
Côté sciences, nous recevrons Jean-Pierre Goux !
La musique : Barbara Carlotti + Christian Pierre La Marca

Chronique de Daniel Morin :

Chers collègues

Cher public

Bonjour !

Ahhh non de dieu ce que c’est bon de recevoir une légende…
Oui vous êtes une légende Jacques Séguéla !
Une figure incontournable de la fin du siècle dernier
comme Bernard Tapie, Philippe Stark
Plastic Bertrand et Marc Dutroux !
Dans les 80’ la pub c’était vous…
Pull col roulé en cashmere fin sous la veste comme
un philosophe de gauche
cheveux mi long qui descendent dans la nuque
comme un footballeur argentin
et ce fameux bronzage incroyable qui du mois de février
au mois de décembre vous donnait des airs de maquereau péruvien !
oui Jacques Séguéla vous aviez l’air d’un escroc
et c’est ça qui nous plaisait et nous rendait jaloux !
on vous imaginait Jacques dans votre bureau de 600M²
sur les champs Elysées en train de livrer en toge
tel un gourou à la solde du consumérisme à outrance,
de livrer vos pensées en matière de nouveau slogan publicitaire
sous l’œil médusé et admiratif à la fois
de vos collègues « directeur artistique néo branleurs »
qui une fois la réunion terminée se réunissaient tous
dans les toilettes en marbre du dernier étage pour chanter vos louanges autour d’un kilo de cocaïne…
nous pensions grand Jacques que c’est vous qui inventiez
tous les slogans du monde…
personne n’a oublié certaines
pour les soutiens gorges Playtex par exemple
« avec Playtex sur les seins : même les boudins font le tapin »
quel génie Jacques
« chaussures Eram à moins d’cent francs
même les prolos sont élégants »
et pour Durex vous aviez été visionnaire
« capote Durex ça ne casse pas, même enfilé par DSK »
et puis la pub est devenue moins lucrative mais peut importe…
autre coup de génie : les réflexions de gens vous donnent des idées vous lancez à Paris les « point soleil » centre de bronzage…
avec une fois de plus le slogan qui tue
« au point soleil je m’éclate c’est comme du soleil en boite
le bronzage apporte de la joie, regarde la tronche à Séguéla »
non Jacques c’est évident vous êtes le meilleur des meilleurs
toujours prêt à trouver de quoi vendre les nouvelles technologies
toujours au taqu//////////
jingle asiat
oh non pas ça : pas maintenant

jingle asiat
désolé Jacques mais cette petite musique me signale
que je dois interrompre ma chronique pour expliquer
à notre pauvre immigrée déficiente intellectuellement Sony Machin là ce qui se passe dans l’émission !

jingle asiat
maitre Daniel maitre Daniel
oui sony
maitre Daniel c’est qui l’invité ?
mais enfin Sony c’est Jacques Séguéla
oh il est tout bronzé il doit vivre dehors comme un sans papier il est pauvre ça me dégoute
ah Sony Sony Sony
ton jugement simpliste qui frôle chaque jour d’un peu plus près 
la débilité m’enchante et me ravi

tu es innovante comme le soda sans sucre
tu es moderne comme le téléphone sans fil
mais tu es conne comme la voiture sans roue

jacques Séguéla n’est pas pauvre : c’est le publicitaire le plus connu du monde : il est riche à millions le bougres « comme il l’a dit récemment : « si a 80 ans t’as pas de quoi t’acheter l’usine Rolex t’as raté ta vie »
woaaaaaaaaaaa ce qu’il est beau d’un seul coup
je suis excitée comme attachée de presse maintenant
j’ai envie de me mettre tout nue et de me frotter à lui comme une Spontex qui gratte devant et qui nettoie derrière
ah ça peux marcher, en coulisse je lui chanté un slogan qui vous correspond plutôt bien
c’est quoi ?
« ta femme se barre Sony remplace »

bon WE


Aucun commentaire:

Publier un commentaire