lundi 14 novembre 2016

TES: faut-il s'inquiéter de la création de ce mégafichier ?



Le gouvernement a pris un décret constituant un fichier qui va regrouper l'ensemble des données personnelles de la quasi-totalité des Français de plus de 12 ans. Le mégafichier baptisé TES ou "titres électroniques sécurisés" ne fait toutefois pas l'unanimité. Il est vivement critiqué par la secrétaire d’Etat chargée du Numérique et de l’Innovation, Axelle Lemaire. Le Conseil national du numérique (CNNum) a pour sa part demandé sa suspension. Le CNNum s'inquiète de ne pas avoir été consulté mais surtout des potentielles dérives que pourraient entraîner un tel fichier. - Avec: Françoise Degois, journaliste et conseillère politique notamment de Ségolène Royal. Jean-Sébastien Ferjou, directeur de la publication chez Atlantico. Jacques Séguéla, publicitaire et consultant chez Havas. Et Serge Raffy, éditorialiste à L'Obs et auteur de "Nicolas et les vampires" (Ed. Robert Laffont). - 19h Ruth Elkrief, du lundi 7 novembre 2016, sur BFMTV.

jeudi 10 novembre 2016

Les vainqueurs et les vaincus de l'élection de Donald Trump - Huffington Post


Après la Pologne, la Hongrie, l’Autriche, l’Italie, l’Angleterre, serons-nous les prochains sur la liste?

Cruelle défaite

De la finance et de la suffisance

De l'arrogance et de la bienséance

De la mondialisation et de l'immigration

De l'austérité et de l'inégalité

De l'indifférence et de l'insouciance


De l'insolence et de l'indolence

De la surdité et de l'absurdité

Du clanique et du dynastique

Des privilèges et des sortilèges

De l'immobilisme et de l'attentisme

Du faux semblant et du faux disant


Du bien élevé et du bien parlé

Du convenu et du convenable

Du choix préfabriqué et de l'élu prédestiné

Et par dessus tout de la politique et du politically correct

De la pensée unique et de l'élite (experts, sondeurs, politiques, journalistes, universitaires, intellectuels confondus).

Edifiante victoire

Du peuple, le peuple de la misère et de la colère. Le peuple sans voix mais pas sans vote, le peuple des oubliés mais plus des muets, le peuple des laissés pour compte qui fait ses comptes.

Attention danger ! Après la Pologne, la Hongrie, l'Autriche, l'Italie, l'Angleterre, serons-nous les prochains sur la liste ?

A nous d'en décider en votant pour la force pas la mollesse, la volonté pas l'ambiguïté, le courage pas le consensus, le réalisme pas l'identité heureuse. Plus que jamais, elle n'est plus de saison.

lundi 7 novembre 2016

Jacques Séguéla taille en pièces l’affiche de campagne de Juppé : « une affiche de vieux monsieur » - l'opinion


Jacques Séguéla taille en pièces l’affiche de... par Lopinionfr

Le publicitaire de renom a jugé qu’il s’agissait d’une « affiche de cantonales du siècle passée ».

Jacques Séguéla n’a pas vraiment apprécié la nouvelle affiche de campagne d’Alain Juppé. Interrogé par « C politique », le publicitaire, qui avait créé pour François Mitterrand la célèbre affiche au slogan « La force tranquille » pour l’élection de 1981, a taclé le travail de ses collègues pour le candidat à la primaire de la droite et du centre. « La première impression générale que l’on a, c’est : "Qu’est-ce que ça veut dire ? Où est la créativité ? Qu’est-ce que c’est que ce mec ?". C’est une affiche de cantonales du siècle passée. Une affiche, c’est d’abord un slogan, c’est ce qui reste quand on a tout oublié. Comment les Français peuvent-ils se souvenir de "Un mandat pour agir" » a-t-il d’abord expliqué.

Puis avec son sens légendaire de la formule, il a été plus piquant. « C’est une affiche de vieux monsieur de l’ère de Giscard d’Estaing » a-t-il asséné. « Ce n’est pas possible que quarante ans après cette affiche, on se permette de faire celle-là » a dit Jacques Séguéla en montrant sa propre affiche « La force tranquille ».« Cela a été la première affiche créative » a encore ajouté le publicitaire qui s’est permis d’adresser un dernier conseil à Alain Juppé : « ne pas se présenter ». Il faut dire que le publicitaire de 82 ans est un ami du couple Sarkozy. De quoi relativiser un peu pour l’équipe créative d’Alain Juppé.

mardi 25 octobre 2016

Baisse du chômage: la candidature de François Hollande est-elle relancée ?


C'est une bouffée d'oxygène pour François Hollande après sa semaine difficile. Le nombre de demandeurs d'emploi a diminué de 1,9%, en septembre, soit 66.300 chômeurs de catégorie A en moins. Des chiffres particulièrement attendus par l'exécutif, qui espérait un rebond après la forte hausse du chômage en août. Cette baisse va-t-elle relancer la candidature du chef de l'État ? - Les regards de: Françoise Degois, journaliste et conseillère politique. Jean-Sébastien Ferjou, directeur de la publication d'Atlantico. Ainsi que Jacques Séguéla, publicitaire et consultant chez Havas. - 19h Ruth Elkrief, du mardi 25 octobre 2016, sur BFMTV.