lundi 14 janvier 2013

« La fin de l' arrogance des communicants"

LE PARISIEN ÉCONOMIE

Euro RSCG est devenu Havas WW, ce faisant on a supprimé les initiales des quatre fondateurs de l' entreprise ( Bernard Roux , Jacques Séguéla, Alain Cayzac et Jean-Michel Goudard ). Fondateurs qui ont tous oeuvré pour le développement de la publicité . C' est le signe de la fin d 'une époque marquée par l' arrogance adolescente d 'un métier qui découvrait l 'étendue de son pouvoir: Havas ( comme d ' autres grandes organisations ) est obligé de revoir son modèle, de changer de braquet, d 'évoluer de la publicité vers la communication plus globale . Ses clients ne veulent plus simplement vendre mais aussi sauvegarder leur réputation , s' adapter à des réalités culturelles multiples quand ils se globalisent , etc . Avec les réseaux sociaux, les cibles des campagnes peuvent répondre, être à l 'origine de messages sur les marques, etc. Le problème de tous les communicants aujourd'hui, c'est la perte de crédit des entreprises. Un Français sur deux ne croit plus leurs discours deux sur trois pensent que les déclarations d'intention corporate sur le développement durable sont fausses. Le greenwashing, manie très en vogue il y a cinq à dix ans de repeindre en vert la com de l'entreprise sans changer la politique, a fait beaucoup de dégâts. La solution est d' adopter une «communication responsable» à double sens . Particulièrement dans un contexte de crise.

PROPOS RECUEILLIS PAR E.T

Aucun commentaire:

Publier un commentaire