mardi 9 octobre 2012

Jacques Séguéla, y a de la joie chez Radio Classique


par Olivier Bellamy


L’utilisation de la musique classique dans la publicité est un vrai sujet.
Hélas, peu de publicitaires ont le génie d’un Stanley Kubrick pour faire coller parfaitement un morceau d’oeuvre à des images. La plupart du temps, on se contente de fouiller dans un puits à tubes des morceaux interchangeables pour vendre du papier toilette, des pâtes ou une belle cylindrée. Rares sont les réussites, à l’instar de la CNP, dont l’histoire est exemplaire. Le concepteur du projet a cherché pendant plusieurs mois une musique qui collerait parfaitement à son sujet. Il cherchait une valse pour imiter le mouvement de la vie, de la naissance à la mort puis à la naissance nouvelle. Un vendeur de la Fnac a attiré son attention sur un disque qui venait de sortir : des oeuvres rares de Chostakovitch influencées par le jazz et dirigées par Riccardo Chailly. Il a écouté avant de tomber en arrêt devant la Valse n° 2… Cette musique entraînante et nostalgique est devenue un tube grâce à la publicité. André Rieu en a fait ses choux gras par la suite. Et Stanley Kubrick l’a même utilisée pour son dernier film Eyes Wild Shut.
Toutefois, n’oublions jamais que si l’air de la Reine de la Nuit est si populaire auprès de personnes qui n’ont jamais eu la chance d’aller à l’opéra, c’est grâce à une certaine marque de riz. Et si plus on est de fous, plus il y a de riz, donc de musique, alors oui “y a de la joie !”
Voici le programme de Jacques Séguéla :

Madeleines:
- Femmes je vous aime de Julien Clerc
- Quelqu’un m’a dit de Carla Bruni
- Il y a de la joie de Charles Trenet

Musiques classiques :
- Clair de lune de Debussy
- Boléro de Ravel
- Lac des Cygnes
- Le vol du bourdon

Aucun commentaire:

Publier un commentaire